Nos astuces et conseils pour lutter contre la chute de cheveux

La chute de cheveux est un phénomène naturel qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Nous perdons en moyenne une centaine de cheveux sur 100 000 à 150 000 sans toujours nous en rendre compte. Cela ne les empêche cependant pas de pousser. Il arrive néanmoins que la chute de cheveux excède la repousse. Capital de beauté et un atout incontournable de séduction, nos cheveux ont grand besoin d’être chouchoutés. 

Les causes des chutes de cheveux sont diverses et les solutions également, fort heureusement. Les solutions qui sont mises en avant sur Paraethnik dépend en partie des raisons qui ont provoqué cette chute soudaine et rapide de vos cheveux.

Pourquoi perdons-nous nos cheveux ?

Nombreux sont les facteurs extérieurs accélérant la perte de cheveux, dont le stress, le vieillissement, la maternité (entraînant des changements hormonaux), l’alimentation, les gènes, les changements de saisons (au printemps ou en automne), etc. On parle souvent de l’alopécie saisonnière ou post-partum lorsqu’il s’agit d’un phénomène naturel que l’on peut évidemment anticiper. Un cocktail d’acides aminés soufrés, de vitamines B et de zinc vous aidera à renforcer vos racines.

Lorsque la chute de cheveux est brutale, là vous avez des raisons de vous inquiéter. Le phénomène devient pathologique. L’alopécie peut être engendrée par différents facteurs comme :

  • Un changement physique : traitements médicaux, maladies, carences alimentaires, etc.

  • Un changement psychologique : dépression, choc psyho-affectif.

Notons qu’il existe différentes formes d’alopécie :

  • La calvitie, certainement le type d’alopécie le plus répandue et qui touche principalement les hommes. Les femmes souffrant de calvitie ont une chevelure clairsemée.

  • La pelade : une perte soudaine de plaques de cheveux. Ce type de phénomène empêche la pousse du cheveu et génère des plaques de calvitie sur certaines parties isolées du cuir chevelu.

Comment prévenir cette perte de cheveux ?

Nul besoin d’attendre que la perte de cheveux s’aggrave pour prendre les mesures adéquates. Il est effectivement possible de prévenir, mais également de ralentir la chute importante de cheveux en changeant certaines habitudes. 

  • Ne lavez pas vos cheveux trop souvent avec de l’eau trop chaude

  • Limitez le port de casquettes ou d’élastiques

  • Réduisez l’usage des teintes capillaires, shampoings secs, lacs et gels

  • Limitee ou espacez l’utilisation du fer lissant ou du séchoir favorisant la perte de cheveux.

Adoptez également un mode de vie sain en mangeant équilibré. Optez pour une alimentation riche en acides gras, en fer, en zinc, en cuivre, en vitamine B et en silicium. Le repos a également une influence bénéfique sur la santé de votre cuir chevelu.

Quels traitements pour lutter contre la chute de cheveux ?

Le traitement que vous allez suivre dépend surtout de la manière dont vous perdez vos cheveux. Une alimentation saine et du repos suffiront pour remédier à une perte temporaire. Si cette dernière est plus importante, vous avez l’embarras du choix entre les compléments alimentaires, perruques, crèmes ou sérums, lotions et shampoings proposés par Paraethnik.

Les shampoings

Les shampoings sont recommandés lors d’une perte de cheveux débutante ou saisonnière. Ce type de produits, généralement doux et stimulant, se compose souvent :

  • D’extraits de plantes

  • De vitamines du groupe B destinées à fortifier le cheveu

  • De minéraux

  • De molécules anti-chute comme l’aminexil.

Notre choix : le shampoing Forticea de René Furterer riche en huiles essentielles favorisant la microcirculation, la résistance et la repousse du cheveu.

Habituez-vous à espacer vos shampoings (3 à 4 fois par semaine) afin de ne pas agresser vos cheveux. Complétez votre shampoing très doux par un soin adapté si vous avez des cheveux gras ou à tendance pelliculaire.

Les compléments alimentaires

Le complément alimentaire agit comme une aide ponctuelle palliant une carence en divers nutriments essentiels pour vos cheveux. La plupart des compléments alimentaires contiennent du zinc, de la cystine, du fer, de la méthionine… Des agents qui favorisent la pousse du cheveu et la formation de la kératine.

Notre sélection : le complément alimentaire Accélérateur de Pousse de la gamme HairFro. Composé d’ingrédients 100 % naturels, comme la poudre de feuille de romarin, ce complément alimentaire accélère la croissance du cheveu et le rend moins cassant.

Rappelons que le complément alimentaire n’agit pas sur les longueurs. Vous constaterez néanmoins, au bout de trois mois, que vos cheveux sont plus vigoureux et de meilleure qualité. Évitez de boire du thé lorsque vous consommez votre complément alimentaire, celui-ci absorbe le fer.

Les crèmes, lotions, huiles essentielles et sérum

Ces produits capillaires seront la touche finale pour un traitement anti-chute. Les lotions, sérums et huiles essentielles ont en effet pour mission d’assainir le cuir chevelu et de lui rendre sa vitalité. 

  • La crème capillaire, comme la crème protéinée Himalaya Herbals, limite la chute et stimule la croissance du cheveu en le nourrissant dès la racine.

  • L’huile essentielle redonne brillance à vos cheveux frisés, bouclés ou crépus et les empêche de casser.

  • Le sérum capillaire empêche aussi les cheveux de casser après une cure intensive de 2 mois. Le soin est à appliquer de la racine jusqu’aux pointes et à renouveler au cours de l’année.

  • La lotion, que l’on applique généralement avant de dormir, complète l’action du sérum capillaire. Cette dernière viendra stimuler la repousse. La lotion capillaire Hair Pouss Plus de Betty Hutton, riche en oligo-éléments et en acides aminés, apaise par exemple le cuir chevelu et régule la fabrication de sébum.

Avant de jeter votre dévolu sur les meilleurs produits anti-chute mis en avant sur Paraethnik, déterminez d’abord la cause de cette perte soudaine de cheveux pour garantir l’efficacité du produit.